Evaluation interdiscilinaire
Affections dégénératives
Déformations rachidiennes
Prothétique discale
Tumeurs
Infections
Fractures

Microdiscectomie lombaire
(résection partielle du disque lombaire)
Chirurgie discale lombaire

La résection partielle du disque effectuée sous contrôle microscopique (microdiscectomie) est l’opération que l’on effectue habituellement dans le cas de hernie discale lombaire. Cette intervention chirurgicale est effectuée en anesthésie générale à travers une petite incision d’environ 2-3 cm dans le bas de votre dos. L’emplacement de l’incision cutanée est déterminé par une radiographie que l’on fait avant de commencer l’intervention. Les muscles qui recouvrent la colonne vertébrale sont ensuite écartés pour permettre l’ouverture du canal rachidien livrant passage aux nerfs (voir « Mon Dos »). En déplaçant soigneusement les structures nerveuses, le chirurgien a ainsi accès au disque malade. Les fragments de disque contenus dans la hernie discale sont retirés pour libérer les nerfs précédemment comprimés. Cette opération ne nécessite pas de transfusion sanguine.

Le patient sera levé et mobilisé à partir du jour même de l’opération ou le jour suivant, sous la surveillance de son physiothérapeute ou du personnel soignant. Une douche est autorisée au 2ème jour postopératoire. Pendant l’hospitalisation, les physiothérapeutes apprendront au patient des exercices de réhabilitation et comment exécuter correctement les tâches de la vie courante. Le port d’un corset lombaire élastique est recommandé pendant 2 à 3 semaines. L’hospitalisation est habituellement de 2 à 5 jours et dépend des progrès du patient et de sa situation à domicile.

Les douleurs à la fesse et à la jambe (sciatique) sont habituellement bien soulagées après l’opération. Une certaine gêne, douleur de dos est toujours présente après l’opération et diminuera progressivement avec la guérison de la musculature.

Le taux de guérison dépend de chaque patient, et habituellement vous nécessiterez d’un arrêt de travail de 2 à 6 semaines. La conduite d’une voiture pourra se faire dès que vous pourrez vous asseoir confortablement et sans douleur, généralement 2 à 3 semaines après l’intervention.

90% des patients obtiennent un bon soulagement de leurs douleurs de sciatique avec ce genre d’opération. Il y a par contre environ 5% de cas qui présentera une récidive de hernie discale au même endroit ainsi qu’environ 5% de patients qui développera des douleurs de dos chroniques, sur une dégénérescence progressive du disque (voir « Mal de Dos »).

Sujets annexes :

Risques opératoires
Déroulement de l’hospitalisation
Réhabilitation

ledos
ledos